Nos études

Étude sur le recrutement universitaireCe document s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.,
août 2012

Cette étude fait suite à celle menée en 2010 concernant la gestion des listes de déclaration d’aptitudesCe document s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (LDA), principale source de candidats qualifiés lors des processus d’embauche dans la fonction publique.

Le rapport fait ressortir que plus de 19 300 personnes sont inscrites sur une liste de déclaration d’aptitudes, mais que 70 % d’entre elles, soit 13 488 personnes, n’ont jamais obtenu de nomination. De plus, 16 % des 773 listes de déclaration d’aptitudes issues du recrutement universitaire depuis 1999 n’ont jamais été utilisées.

Dans ce contexte, la Commission recommande notamment de procéder systématiquement, avant chaque campagne de recrutement universitaire, à une analyse approfondie des besoins de main-d’œuvre et des candidats toujours disponibles dans le système de gestion des LDA, de constituer des listes uniquement pour les emplois pour lesquels il y a des besoins de main-d’œuvre, et de ne pas prolonger la durée de validité des listes jamais utilisées.

De plus, la Commission recommande de vérifier l’intérêt des candidats pour les emplois avant de les inscrire sur une liste, plutôt que de les inscrire automatiquement sur toutes les listes sur lesquelles ils peuvent figurer.

haut pageHaut de page

Étude sur la gestion des listes de déclaration d'aptitudesCe document s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., avril 2010

La Commission a constaté plusieurs lacunes, notamment dans la mise à jour des listes en vigueur et de leur maintien dans le système de gestion des listes de déclaration d’aptitudes.

haut pageHaut de page

Étude sur les listes interministérielles de déclaration d'aptitudes visant la classe 4 du personnel d'encadrementCe document s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., mars 2009

Dans cette étude, la Commission a examiné le système de gestion des listes de déclaration d'aptitudes, elle a dressé un portrait des candidats nommés à un emploi d'encadrement de classe 4 et elle a évalué, par l’entremise d'un sondage, dans quelle mesure la tenue de concours interministériels satisfait aux besoins des gestionnaires et des candidats déclarés aptes.

haut pageHaut de page

Étude sur la compensation entre les examensCe document s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., mai 2008

Dans un contexte d’évaluation, la compensation entre les examens est souvent utilisée pour déclarer aptes des personnes lors de concours de recrutement ou de promotion, de la constitution de réserves de candidatures ou d’une promotion sans concours. La Commission s’est questionnée sur la compétence des personnes déclarées aptes lorsqu’on a recours à cette pratique. Cette étude avait pour but de guider le travail des comités d’évaluation et des responsables de concours visant le recrutement, la promotion, la constitution de réserves de candidatures ou la promotion sans concours.

haut pageHaut de page

Utilisation de l'examen de l'expérience et des réalisations professionnelles dans le cadre de promotions sans concoursCe document s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., août 2005

Le document vise à faire connaître aux ministères et aux organismes la position de la Commission sur l'usage du dossier professionnel, ainsi que les conditions à respecter dans l'utilisation de ce moyen d'évaluation.

haut pageHaut de page

Perception des cadres de la fonction publique relativement
à l'ensemble du processus de dotation des emplois d'encadrementCe document s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
, mai 2005

La Commission a réalisé un sondage pour évaluer la perception des cadres de la fonction publique relativement à l'ensemble du processus de dotation des emplois d'encadrement.

haut pageHaut de page